dimanche 21 décembre 2008

Magouille au comité d'arbitrage de Wikipédia-FR

L'arbitre Gdgourou a fait très fort, ce soir. S'étant avisé, à la suite de l'intervention, à 18:54 (CET), dans la page Discussion Wikipédia:Comité d'arbitrage/Coordination, de Musicaline, complice objective d'Iluvalar (voir son harcèlement dans ma page de discussion), que l'arbitrage demandé était devenu, de facto, recevable ce 21 décembre à 09:25 (CET), quinze jours après le dépôt de la demande, il n'hésite pas, quelques minutes plus tard, au mépris de l'article 4 alinéa 3 du règlement du comité d'arbitrage, à déclarer celui-ci non recevable, à 19:21 (CET), dans la page centrale consacrée aux arbitrages, et ce sans même consulter les arbitres s'étant déjà prononcés, ni, à plus forte raison, ceux qui ne se sont pas encore prononcés.

Le règlement du CAr est pourtant clair : « Dans le cas où les arbitres ne se sont pas prononcés sur la recevabilité d'une demande dans les quinze jours de sa date d'inscription, la demande est réputée recevable. »

Le fait que, à l'échéance des quinze jours, cinq arbitres se soient prononcés pour la non recevabilité, tandis que trois n'avaient pas encore fait connaître leur opinion, signifie que l'on trafique ouvertement le fonctionnement du comité d'arbitrage.

Notons au passage que l'arbitre GDgourou n'a même pas eu le front, dans la page individuelle consacrée à l'arbitrage, de changer la Catégorie:Arbitrage en cours en Catégorie:Arbitrage non recevable, ni de demander dans le bulletin des administrateurs de procéder à la protection complète de la page d'arbitrage, comme il est de coutume après chaque clôture d'arbitrage, quelque soit le sens de la décision (un arbitre qui est par ailleurs administrateur ne procédant pas à cette protection, laissant un autre administrateur s'en charger).

J'appelle cela un putsch. Un de plus, dans la longue histoire du comité d'arbitrage, qui n'en est pas avare.

Par ailleurs, il est consternant que certains arbitres n'aient pas compris (ou fassent mine de ne pas avoir compris ?) que ce qui est en cause dans la requête d'arbitrage en question, ce n'est pas qu'Iluvalar soit venu faire son intéressant sur Wikinews, mais qu'il ait pris la liberté d'abuser de ses « fonctions » (informelles) de wikipompier, sur Wikipédia, et de vouloir détourner de leur finalité les wikipompiers, dont la seule vocation est de tenter de régler les conflits internes à Wikipédia (et nulle part ailleurs), en rouvrant un « feu » qui avait été créé par erreur, puis pris en charge par erreur par un wikipompier stagiaire, et qu'un ancien wikipompier avait clos puisque le conflit sur Wikinews n'avait pas lieu d'être importé sur Wikipédia.

La communauté wikipédienne n'ayant aucun droit de tutelle sur la communauté des contributeurs de Wikinews et n'ayant donc pas lieu de consacrer une page de suivi, sur Wikipédia, à un conflit survenu sur un projet indépendant de Wikipédia.

3 commentaires:

Apollon a dit…

Un peu procédurier non ?

J'ai toujours été contre une écriture trop formaliste des règles de wikipédia, qui ne peuvent que mener à ce genre de controverses qui font détaler tout le monde.

En l'espèce (d'après ce que tu écris, je ne suis pas allé voir la page) les arbitres se sont exprimés contre la recevabilité à titre personnels mais n'avaient pas liquidé la recevabilité. Elle ne restait cependant qu'à être déduite d'avis clairs et concordants et est donc parfaitement légitime.

Popo le Chien a dit…

J'aime bien la catégorisation de ce billet. Et il faudra expliquer un jour pourquoi ce hare krishna en bas de page!

Bon, plus sérieusement, GdGourou a effectivement piétiné les règles pour acter ce qui semblait évident: les arbitres avaient envie de s'occuper de ce cas comme ils avaient visiblement envie de se pendre. Et ils ont probablement raison, parce qu'en l'état je vois mal ce qu'on pouvait attendre d'une décision de leur part:
* Pas un blocage (pas assez grave);
* Pas une jurisprudence (ça n'existe pas vraiment sur WP), tout au plus un remontage de bretelles qui aurait fait doublon avec celui opéré sur le BA et/ou la caserne.

La meilleure chose à faire avec des gens qui se croient investis d'une mission comme apparemment Illuvalar, c'est de poliment (et fermement) leur tomber à 4-5 dessus pour expliquer que non, ils n'ont pas vraiment eu une bonne idée et qu'ils devraient passer à autre chose.

C'est simpliste, mais finalement le seul truc qui dans cette histoire aura fonctionné (car il a arrêté, il me semble, non? (j'avoue ne pas avoir trop suivi, mes excuses si je pêche par optimisme)).

Scrongneugneu a dit…

@ Popo le Chien : comme on peut le deviner à demi-mot à la fin de mon billet, j'aurais considéré le comité d'arbitrage comme composé de contributeurs responsables si celui-ci avait clairement énoncé que, s'agissant d'un conflit interne à un projet extérieur à Wikipédia, les wikipompiers n'ont pas lieu d'utiliser l'interface des wikipompiers de Wikipédia pour assurer un suivi, sur Wikipédia, de ce conflit. Et que la chose vaut pour tout conflit extérieur à Wikipédia (quel que soit le projet, voire sur une partie du Web sans rapport avec la Wikimedia Foundation).

Il n'y a que des individus isolés qui ont rappelé cette évidence, pour le moment. Je n'ai pas vu, dans l'espace de discussion liées à la caserne des wikipompiers, de reconnaissance collective de ce constat. Pas plus que sur le Bulletin des administrateurs, d'ailleurs.

Mais Iluvalar, pour le moment, continue à bouger au sein de la caserne, et je trouve cela malsain. Sonc action était mauvaise et, j'en suis persuadé, très hostile, et personne ne songe à lui taper sur les doigts. En dehors de l'épisode « conflit Wikinews rapatrié sur Wikipédia », il ne peut que recommencer à mettre en œuvre une conception plus que discutable du travail des wikipompiers. J'espère en tout cas que d'autres contributeurs ne manqueront pas de scruter à la loupe ses moindres actes de wikipompier, de manière à réparer promptement les conséquences de sa « médiation » lorsqu'elles seront très discutables. Et je n'ai hélas aucun doute que, quand on a été capable de jouer la partition que l'on sait (sans parler d'au moins une autre intervention de wikipompier dans laquelle il s'est montré ouvertement partisan), il ne peut qu'y avoir, à un moment ou à un autre, de nouvelles mauvaises surprises. Il sera trop tard pour se plaindre, à ce moment-là.

Wikipédia démontre une nouvelle fois que, dans ses moments d'égarement et de lâcheté, elle accorde une prime implicite aux fâcheux. Cela fait des années que je le dis, mais cela se confirme chaque jour ou presque. Notamment lorsque, comme ici, le comité d'arbitrage refuse de faire son boulot pour des raisons obscures, en niant l'évidence.